La danse masculine au cinema

 

Le cinéma a permis de faire connaitre la danse au grand public et à travers certains films de découvrir la danse masculine.

Aux Etats- Unies la comédie musicale se développe dans les années d'après guerre et fait un tabac. Le public découvre deux danseurs: Fred Astaire et Gene Kelly.

L'opinion générale s'accorde à dire que Fred Astaire était le meilleur danseur de tous les temps au cinéma.Il connait d'abord un grand succés en dansant en couple avec Ginger Rogers.Ils se sont imposés dans une dizaine de films (LE DANSEUR DU DESSUS, SHALL WE DANCE ETC...). Mais la star du couple a cepandant toujours été Fred Astaire qui a su s'émanciper de sa partenaire. Aussi d'un commun accord il se sépare pour mener une carrière en solo (DAMSEL IN DISTRESS en 1937). Puis bon nombre de partenaires féminines vont se succéder comme Rita Hayworth ou Judy Garland. Astaire reste fidèle au genre et porte la comédie musicale à son apogée avec Donnen et Minelli.Dans ZIEFIELD FOLLIES il a pour partenaire Gene Kelly.

 

Gene Kelly était un très grand danseur. A ce titre il prend place dans la mémoire des cinéphiles au côté de Fred Astaire.Il s'exprimait différemment de son aîné. Ayant une silhouette plus massive il a imposé un autre style, fondé sur la puissance et l'énergie. Sa technique relève de la performance acrobatique et de l'effort athlétique.Il était également bon chanteur et bon comédien. Il était en outre chorégraphe et réalisateur. Il a joué un rôle essentiel dans l'évolution de la comédie musicale. En mêlant le ballet classique et moderne, la danse de salon et les claquettes ( UN AMERICAIN A PARIS),le folklore et la gymnastique il s'est montré pariculièrement inventif.

La perception du danseur dans la société est bien traité dans le film Billy Elliot. Sorti en France fin 2002, il narre l'histoire d'un petit garçon de 11 ans vivant en Angleterre du Nord en 1984.Alors que ses amis font de la boxe, lui, va devoir se battre pour faire admettre sa passion de la danse.Ce film est intéressant car il pointe du doigt les préjugés de la société sur cet univers qu'elle ne connait au fond que très peu.

Pourquoi vouloir danser lorsqu'on est un garçon et de surcroit fils de mineur. Se basant sur cette problématique Billy Elliot est bien un film sur la passion de la danse. L' action se situe dans l'Angleterre en crise sous l'ère Thatcher .Billy Elliot mène un véritable combat face à un monde machiste  par la crise. Billy est en rupture avec sa famille qui se résume à un foyer sans mère, régi par la grève , toute trace d'expression artistisque a disparu. Seule personne féminine, sa grand-mère, femme désorientée, qui, jeune révait d'être danseuse. Face à ce monde de désirs refoulés le jeune garçon se laisse prendre par la magie de la danse.Dans ce nouvel univers considéré comme peu viril ,Billy découvre que non seulement les sentiments sont autorisés mais sont outils de création.Dans une des dernières scènes du film, Billy décrit le sentiment qui l'habite lorsqu'il danse. Cette tirade est un véritable manifeste de ce que la danse et l'art en général représentent.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site